Un festival de Cinéma pour réécrire les Grands-Lacs

Lancé ce lundi 12 Juin 2017 à l’hôtel Cap Kivu, cette deuxième édition va, pendant une semaine, projeté des films des réalisateurs de  en provenance des trois pays de la région des Grand-Lacs pendant une semaine à Goma, d’où son nom : « La semaine du Cinéma. »

IMG_6808

Devant une assemblée aussi charmante que séduisante, c’est le directeur de la RPDFI, réseau de Production et de Diffusion des Films, qui a lancé le dit festival en invitant les réalisateurs à véhiculer à travers leurs films l’image positive de la région : «  Réécrire les Grands-Lacs c’est parler positivement de cette région qui est peinte dans des films étrangères comme une zone rouge où la vie est impossible. »

IMG_6686.JPG

Entre autres objectifs que se fixe la semaine du cinéma, figure la promotion de l’industrie cinématographique locale pour accompagner et assister les talents naissants dans le domaine.

Pour cette première projection, ont défilé sur l’écran les films « Revanche » de la réalisatrice Martine B. Light de Bukavu, « A place for my self » de Dusabe Jambo du Rwanda, « Imbecile » de Dekin Nzila, « Eden » de Patrick Kalala (tous deux de Kinshasa) et enfin, « Ma Bible » de Horeb Bulambo de Goma.

_MG_5693

La suite des activités du festival, dont les ateliers en Prise de vue et montage vidéo, sera étendue sur la semaine du 12 au 18 Juin 2016. Les projections seront répartis sur 4 sites dans la ville de Goma dont un à Ndosho, à Deos  café, à  l’alliance française et à l’hôtel Cap Kivu.

Par Rédaction du Festival