RDC: L’impérium encore entre les mains du football

Les léopards de la RDC font actuellement autant des blessés, voire même des morts partout dans la République autant qu’ils font jubiler la population.

Interdit aux cardiaques

Par Jean-fraterne RUYANGE

Divisés par des guerres

Depuis belles lurettes, la RDC est soumis à des guerres intestines mettant aux prises tribus et ethnies incapables de cohabiter suite à l’histoire. Les agressions y imposent aussi leur véto.

Réunis autour du football

Malgré ses divisions, le peuple, tribus et ethnies confondus, se retrouve réuni au tour du « sport roi » dans l’intérêt commun de soutenir l’équipe nationale.
En face d’un match de football, il n’y a pas de majorité ni d’opposition, encore moins de frondeur. Ici, l’opinion est partagé et tout le monde participe aux marches de soutien aux léopards et manifestations parallèles organisées par des militants sans statuts ni personnalité juridique et par-dessus tout cela, sans encourir le risque de se faire arrêter quand bien même l’autorité compétente n’a pas autorisé toute manifestation. Sans dialogue nationale, les léopards jouissent du soutien de toutes les orientations politiques (Majorité présidentielle, opposition, société civile,…) et restent, de ce fait, garant par excellence de l’unité nationale.

Surprises énervantes

Malgré leur performance et la confiance du peuple, les léopards ne manquent pas à décevoir les attentes de ses supporteurs qui ne sont pas aptes à attendre le coup de sifflet final pour conclure sur ce qu’est leur sort. Ils anticipent même qu’ils seraient victimes d’un faux pénalty au lieu d’exhorter les leurs à veiller sur les règles du jeu.

Le plus énervant est que, le plus souvent, les cardiaques et les tendus succombent avant la fin du match et qu’au finish, les léopards reviennent dans le jeu et l’emporte. Une perte en vie humaine gratuite.
Que faut-il faire pour ce match de la finale du CHAN 2016
Ce match étant le plus attendu de la scène sportive cette année, les tensions ne peuvent que monter vus que des matchs, pas aussi important que celui-ci ont couté la vie, d’abord à un homme d’une cinquantaine d’années, puis une jeune demoiselle d’une vingtaine, sans parles des victimes d’avant ces deux et le nombre élevé des blessé interné dans les hôpitaux pour s’être accordé le luxe de manifester sans l’ordre du médecin compétant.
La prescription médicale donnée quant à ce match porte à croire que les militants qui manifesteront le long de la frontière rwando-congolaise subiront une double dose de perfusion antipatriotique pour réguler leur rythme cardiaque.

Reste à savoir si pour ce grand match de l’année il faut envisager l’instruction «Interdit aux cardiaques et aux tendus » avant toute diffusion ou s’il faut attendre la fin du match pour se laisser emporter par l’émotion car les léopards sont des rois de la surprise !

Publicités

4 réflexions sur “RDC: L’impérium encore entre les mains du football

  1. bienvenu dans l’univer des bloggin, c’est vraiment super ton article, courage et continuer à posté regulièrement, t’as encore beaucoup à apprendre! aprend à visité les blogg des autres, pour bien faire le web admin du tien! travaille le disign et repartie des billets (articles publiés) selon les categories : geter un coup d’oeil sur le mien: http://baharachris108.wordpress.com

    J'aime

    • Merci beacoup Ceracuse. Avec votre soutien et accompagnement, je ne doute pas une seule séconde que je vais accoster au bon port. En effet, vous me donner l’envie de continuer et de faire mieu

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s